SOLDES DE NOËL À LONDRES

Cette période de l’année ne se résume pas seulement aux mince pies, ces tartelettes aux fruits confits, et aux pulls kitchissimes ! Il y a autre chose que nos confrères britanniques attendent avec impatience dès que le mercure chute : les soldes de l’après-Noël. Bien que l’année offre son lot de soldes et réductions en tous genres au Royaume-Uni, la période qui suit Noël n’a pas son pareil pour faire des affaires en or, tandis que les enseignes bradent à tout-va pour faire place aux nouvelles collections.

 

Comme leur nom l’indique, ces soldes donnent leur coup d’envoi dès le « Boxing Day » (surnom donné au 26 décembre par les Britanniques), bien qu’il n’y ait aucune date de démarrage officielle. Certaines enseignes proposent des remises sur leur stock dès le milieu du mois, tandis que d’autres offrent des réductions sur les achats en ligne avant de baisser les prix en magasin. Les rabais sont initialement fixés à 30-50 % environ, avant de passer à 75 % en fin de soldes, à la fin de janvier. Les acheteurs aguerris vous diront qu’il faut la jouer fine pour tirer son épingle du jeu et éviter les achats impulsifs qui terminent oubliés au fond d’une armoire.

    • Repérages

      Avant le coup d’envoi des soldes, les grandes enseignes réorganisent leurs boutiques pour mettre en avant leurs produits dégriffés. N’hésitez donc pas à aller y faire vos repérages à l’avance : cela vous permettra d’aller droit au but et d’acheter malin le premier jour des soldes. Mais ne désespérez pas si vous ne parvenez pas à vous y rendre en personne, vous avez toujours la possibilité de comparer les prix en ligne.

    • Faire des achats éclairés

      Les soldes d’hiver à Londres sont le moment idéal pour investir dans des objets de luxe et acquérir quelques pièces intemporelles pour votre garde-robe, plutôt qu’un jean transparent Topshop, produit controversé mais néanmoins best-seller.

    • N’oubliez pas votre carte au trésor...

      Le style vestimentaire des Londoniens est inétiquettable, tout comme le sont les innombrables boutiques de leur capitale. Réfléchissez à ce que vous recherchez et planifiez votre itinéraire en conséquence.

    • Cure de grands classiques

      Si vos pieds commencent à fatiguer et que vous avez eu votre dose annuelle de saisons en une journée, pourquoi ne pas vous réfugier dans les grands magasins londoniens ? Les légendaires enseignes Liberty (Regent Street, Carnaby, W1B), Selfridges (400 Oxford Street, W1A), Harrods (87-135 Brompton Road, SW1) et Harvey Nichols (109-125 Knightsbridge, SW1), à quelques encablures les unes des autres, faciliteront vos virées shopping.

    • Les soldes ne sont pas seulement une affaire de fêtes

      Pour profiter tout au long de l’année de remises, ne négligez pas les ventes d’échantillons et les outlet stores. Le magasin d’usine de Hackney Walk (Morning Lane, E9) dans le quartier hipster de l’East London, est une mine de grands noms de la haute-couture britannique : Anya Hindmarch, Matches Fashion, Joseph ou Burberry y figurent en bonne place. Vous pourrez y dégotter un trench coat pour 200 £ au lieu des 1 000 £ habituels.

Prêt, feu...

Vous avez fait vos recherches et votre check-list est prête, et vous vous demandez quand partir à l’assaut des boutiques ? Les pros du shopping privilégient le premier et le dernier jour des soldes. Certes, vous trouverez les meilleurs produits au début, mais ferez vos plus belles affaires en fin de soldes. Si vous vous sentez en confiance, vous pouvez même tenter de marchander, car les magasins sont sous pression pour écouler rapidement leurs dernières pièces. Rendez-vous donc en boutique dès les premières heures, si possible en semaine, quand les boutiques sont plus calmes. Attention à ne pas vous laisser emporter par la folie des achats et à bien examiner les produits : certaines pièces présentent des défauts, et vous ne pourrez ni les échanger, ni vous faire rembourser, et le but n’est certainement pas de perdre de l’argent !