Alert

Grèves du rail au Royaume-Uni les 1er et 5 octobre. En savoir plus

Chez Eurostar, respecter l’environnement est une valeur essentielle. Plus écologiques que l’avion, nos trains permettent de rejoindre Londres d’une manière écoresponsable depuis 1994. Et aujourd’hui encore, notre engagement pour préserver la planète est intact.

De la suppression progressive du plastique à usage unique à la diminution des billets papier, le développement durable est au cœur de toutes nos activités. Découvrez certaines de nos initiatives pour préserver la planète.

Voyageons plus vert

Nos 7 engagements pour la planète

Eurostar Sustainability infographic

Nous nous engageons à passer entièrement aux énergies renouvelables pour faire circuler nos trains d’ici 2030. Aux Pays-Bas, nos trains sont déjà alimentés en énergie éolienne à 100 %.

Eurostar Sustainability infographic

Nous avons rejoint la campagne Race to Zero des Nations Unies. Cet engagement se traduit par des objectifs de réduction de nos émissions, conformément aux préconisations scientifiques. Ces objectifs conditionneront désormais toutes nos démarches écoresponsables. 

Eurostar Sustainability infographic

En France, nos déchets alimentaires sont séparés, collectés et transformés en compost dans des plateformes locales.

Eurostar Sustainability infographic

Chacun des plats de nos menus Business Premier et Standard Premier est conçu dans une démarche écoresponsable. C’est pourquoi la Sustainable Restaurant Association nous a décerné 3 étoiles, la plus haute distinction de la restauration durable.

Eurostar Sustainability infographic

Nous testons actuellement une nouvelle technologie embarquée, qui indique à nos conducteurs comment optimiser l’énergie utilisée ; notre objectif étant de réduire la consommation d'énergie de 5 % à chaque trajet.

Eurostar Sustainability infographic

À l’occasion du sommet des Nations Unies sur le climat de 2021, nous nous sommes associés à d'autres compagnies ferroviaires pour emmener des délégations officielles belges et néerlandaises jusqu’à Glasgow. Réunis à bord, des militants, des ONG et des députés européens ont pu échanger sur le rôle que le rail doit jouer dans la lutte contre le changement climatique et sur les moyens d’encourager les voyageurs à choisir le train plutôt que l’avion ou la voiture.

Eurostar Sustainability infographic

Nos équipes prennent soin de neuf ruches dont le miel est exclusivement utilisé dans nos recettes servies à bord et dans nos salons Business Premier.

Bye-bye le plastique

En 2018, nous nous sommes fixé l’objectif de réduire de moitié la quantité de plastique que nous utilisons à bord de nos trains. À la fin de la première année, nous l’avions déjà réduite de 36 %. Voici certains des changements mis en œuvre :

  • 800 000 bouteilles d'eau par an remplacées par des fontaines à eau dans nos salons Business Premier
  • 3,5 tonnes de couverts en plastique remplacés par des couverts en bois biodégradables
  • 1,5 million de gobelets en plastique remplacés par des gobelets compostables fabriqués à partir de plantes
  • 80 % de plastique en moins dans le service de restauration des trains à destination de Disneyland® Paris

Comment pouvons-nous vous aider ?

Au plus proche des communautés locales

Découvrez notre engagement auprès des communautés où nous exerçons notre activité. 

En savoir plus

*Chiffres calculés lors d’une étude indépendante de Paul Watkiss Associates Ltd réalisée en 2020 sur la base de l’année 2019.

La comparaison entre l’Eurostar et l’aviation est effectuée sur la base des émissions de gaz à effet de serre [CO2e] par passager sur un même trajet aller. Cette méthode permet une analyse directe, précise et équitable, c’est-à-dire une comparaison entre éléments comparables, car elle prend en compte le fait que les trajets en train sont généralement plus longs (en kilomètres) que les trajets aériens équivalents. La valeur moyenne est basée sur l’ensemble des itinéraires Eurostar cumulés et sur des données comparatives avec les mêmes destinations aériennes, mais en utilisant une moyenne pondérée, qui représente les voyages annuels en train vers chaque destination individuelle.

Méthodologie utilisée pour calculer les émissions CO2e Eurostar : La consommation électrique des trains Eurostar a été mesurée à l’aide de compteurs à bord des trains : sur les trajets Londres-Paris et Londres-Bruxelles pour les e300 et les trajets Londres-Paris pour les e320. La consommation d’électricité sur les autres trajets a été extrapolée en fonction de la distance. Le nombre moyen de passagers par train a été estimé sur le facteur de charge de chaque trajet, et la proportion de e320 et de e300 a également été évaluée. Le calcul des émissions de gaz à effet de serre liées à la consommation d’électricité des Eurostar suit les directives du Defra au Royaume-Uni (lien de la directive) et celles de l’IEA, International Energy Agency, pour la France, la Belgique et les Pays-Bas, pour l’année 2019.


Méthodologie utilisée pour calculer les émissions CO2e de l’aviation : Les émissions par trajet ont été estimées en prenant en compte la consommation de carburant pour les mêmes trajets, ainsi que le calculateur d’émissions carbone de l’industrie aéronautique, disponible en ligne auprès de l’ICAO (International Civil Aviation Organization).

Emissions (Kg CO2) par passage et par trajet (aller simple) :

Trajet

Kg CO2e Rail Eurostar

Kg CO2e Aviation
(ICAO)

% Eurostar par rapport à l’aviation

Londres à Paris

4,0

57,8

93%

Londres à Bruxelles

4,3

51,7

92%

Londres à Amsterdam

8,4

60,7

86%

Londres à Rotterdam

7,0

71,5

90%