Premier trimestre 2008 : Eurostar enregistre une croissance de plus de 21% du nombre de voyageurs

14 avr 2008

-- Plébiscite des temps de trajet réduits et de St Pancras International, la nouvelle gare à Londres-- Un chiffre d’affaires en hausse de 25% -- Un nouveau record de ponctualité à 93,6%-- Un récent sondage montre que la plupart des Français se soucient désormais de l’impact environnemental de leur voyage -- L’impact du programme environnemental d’Eurostar, dénommé Voyage Vert, se fait déjà ressentir Un premier trimestre qui bat tous les recordsEurostar, le train à grande vitesse qui relie la France et la Belgique à la Grande- Bretagne, a annoncé aujourd’hui (14 avril) une croissance de 21,3% du nombre de ses voyageurs pour les mois de janvier à mars 2008 par rapport à la même époque en 2007. Au cours de cette période, Eurostar a transporté 2,17 millions de voyageurs.Simultanément, le chiffre d’affaires a connu une croissance de 25,2% atteignant ainsi £178,4 millions à la fin du premier trimestre.Ces records, en termes de nombre de voyageurs et de chiffre d’affaires, font suite au déménagement à St Pancras International et à l’ouverture de High Speed 1, la première ligne à grande vitesse britannique, en novembre dernier. Les raisons de ces résultats exceptionnels au premier trimestre 2008 sont, entre autres, les temps de parcours fortement réduits, une ponctualité toujours meilleure, la volonté croissante du public de privilégier des moyens de transport respectueux de l’environnement, et des effets calendaires favorables (Pâques, année bissextile…).Opérant au départ ou à destination de nouvelles gares, sur une nouvelle ligne et avec un nouveau centre de maintenance de ses trains à Londres, Eurostar a connu pour le premier trimestre 2008 un taux de ponctualité jamais atteint de 93,6%.Une étude sur la manière de voyager des FrançaisUne étude indépendante réalisée entre le 3 et le 7 avril 2008 par YouGov* suggère que la vision des Français sur leur manière de voyager est en train de changer. Un peu plus de huit Français sur dix (83%) se soucient aujourd’hui de leur impact environnemental lorsqu’ils doivent organiser un voyage sur une distance comprise entre 350 et 650 km. 45% des Français se déclarent aujourd’hui plus concernés ou beaucoup plus concernés qu’il y a un an par l’impact environnemental d’un voyage « court-courrier », tandis que seuls 2% se déclarent moins concernés ou beaucoup moins concernés. L’enquête indique également que les Français commencent à prendre en compte l’impact sur l’environnement dans leurs choix de mode de transport. 6% d’entre eux déclarent que dans un futur proche, les préoccupations environnementales leur feront prendre le train plutôt que l’avion pour des destinations européennes comme Londres, tandis que 44% diminueront l’utilisation de leur voiture et 33% utiliseront les transports en commun plus souvent.Le programme Voyage VertIl y a tout juste un an (avril 2007), Eurostar lançait le programme Voyage Vert afin de diminuer son impact environnemental.  Avec ce programme, Eurostar se fixe pour objectif de réduire ses émissions de CO2 de 25% par trajet et par voyageur d’ici 2012. Les émissions de CO2 résiduelles sont par ailleurs compensées. En outre, Eurostar a également développé un plan d’action en 10 points permettant d’atténuer l’ensemble de son impact sur l’environnement.Grâce à Voyage Vert, Eurostar conçoit, expérimente et adopte les principes de la mobilité durable ainsi que d’un transport de voyageurs « responsables » dans leur démarche de voyage.Au cours des 12 derniers mois, diverses initiatives ont été engagées. Par exemple :• Eurostar est depuis le 14 novembre 2007 devenu le premier opérateur ferroviaire au monde à offrir des voyages neutres en CO2 et ce sans surcoût pour le voyageur.• Eurostar a acheté plus de 40 000 crédits de compensation de CO2 de haute qualité en Chine et en Inde.• Eurostar a remplacé les éléments réfrigérants utilisés pour le système de climatisation à bord par des éléments moins nocifs pour l’environnement, 7 ans avant la date limite établie par l’UE.• Eurostar promeut les autres types de transports respectueux de l’environnement sur place. Ainsi, les Visitors Oyster Card (cartes donnant accès aux transports en commun à Londres) sont en vente à bord des trains. • Eurostar a diminué sa consommation de papier de 17% et prévoit de poursuivre cette réduction au cours des prochaines années. La suppression progressive du billet « papier » est d’ores et déjà programmée. Dès la fin de cette année, Eurostar aura engagé de nouvelles initiatives comme par exemple une expérimentation de billet virtuel à code barres téléchargeable sur PDA ou téléphone portable.• Eurostar privilégie les produits locaux, biologiques et issus du commerce équitable. Toutes les boissons chaudes et le sucre à bord des trains sont issus du commerce équitable.• Eurostar a introduit une politique d’achat durable : lors de la procédure de sélection d’un nouveau fournisseur, au moins 15% de l’évaluation est fondée sur des critères de respect de l’environnement par le fournisseur. Eurostar est désormais en mesure de contrôler la consommation effective d’énergie lors du voyage grâce à des compteurs installés à bord des trains. Les premières analyses démontrent que cette consommation s’avère inférieure aux estimations initiales d’Eurostar.  Les bases de calcul permettant de mesurer les progrès d’Eurostar en termes de réduction de ses émissions de CO2 par voyageur et par trajet seront donc revues à la baisse en conséquence.Richard Brown, Directeur-Général d’Eurostar, a déclaré : « Nous nous réjouissons que les voyageurs soient de plus en plus nombreux à choisir Eurostar. Cela prouve que les nouveaux temps de parcours ainsi que notre magnifique nouvelle gare au cœur de Londres sont non seulement une réponse pratique à leurs attentes, mais surtout éveillent l’imagination de tous. En outre, la ponctualité remarquable d’Eurostar et ses atouts écologiques contribuent plus que jamais à ce succès. »« Je suis très heureux des avancées significatives déjà réalisées grâce à notre programme Voyage Vert. Comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire, nous n’avons pas forcément toutes les réponses, mais nous réduisons en tout cas petit à petit notre impact environnemental et continuerons à le faire au sein de toutes les entités de l’entreprise. Ce qui est formidable, c’est que non seulement le personnel d’Eurostar mais aussi nos voyageurs y participent activement et nous aident ainsi à faire la différence et à avoir une longueur d’avance.  » *** FIN **** YouGov est l'une des principales sociétés de recherches britanniques qui utilise internet et des technologies d'informations pour réunir des données de marché sur le comportement des gens à travers toute l'Europe. YouGov a effectué une étude en ligne entre le 3 et le 7 avril 2008. Les chiffres ont été pondérés et sont représentatifs de la population adulte (18 ans et plus).

 

France
 
Base: 1052 pers.

Belgique
 
Base: 1045 pers.

UK
 
Base: 2246 pers.

Se soucient maintenant de l’impact environnemental lorsqu’ils doivent organiser un voyage compris entre 350 et 650 km.

83 %

72 %

57 %

Trouvent l’impact environnemental d’un voyage court-courrier plus ou beaucoup plus important comparé à il y a un an

45 %

38 %

33 %

Trouvent l’impact environnemental d’un voyage court-courrier moins important ou nettement moins important comparé à il y a un an

2 %

2 %

3 %

Comptent arrêter de prendre l’avion, l’année prochaine ou à plus long terme, au profit du train pour des voyages court-courriers pour des destinations européennes comme Londres

6 %

9 %

5 %

Comptent diminuer l’utilisation de leur voiture l’année prochaine ou à plus long terme

44 %

36 %

24 %

Comptent utiliser plus souvent les transports en commun

33 %

28 %

19 %