Eurostar lance des animations gratuites et interactives en gare de St Pancras International

2 mai 2008

-- La première galerie d’art numérique interactive au monde en partenariat avec la National Gallery-- Et un système de navigation « Explore l’Europe » en partenariat avec Google

Eurostar, le train à grande vitesse qui relie la France et la Belgique à la Grande-Bretagne, lance deux animations gratuites et interactives en gare de St Pancras International, dans l’espace d’embarquement des voyageurs. En collaboration avec la National Gallery, Eurostar lance la première galerie d’art numérique interactive jamais réalisée en gare. Intitulée « Station Masters », elle offre la possibilité aux voyageurs de découvrir certaines des œuvres d’art nationales les plus appréciées. La technologie de pointe utilise une base de données présentant 100 tableaux issus de la collection permanente de la National Gallery. Les images sont exposées sur des écrans interactifs réalisés sur mesure et installés au sein de la voûte d’entrée en brique (le long du mur est de la salle d’embarquement). En s’asseyant à l’un des sièges de style sofa, les voyageurs choisissent simplement l’image qu’ils veulent voir en activant l’écran tactile mis à disposition sur l’une des tables basses spécialement conçues à cet effet. Après une recherche dans la base de données, l’image choisie par le voyageur apparaît alors sur l’un des 6 écrans plasma, créant ainsi une galerie d’art en constante évolution pour tous les voyageurs. « Station Masters » a été créée pour les voyageurs de tout âge et comporte de nombreux outils interactifs permettant d’explorer les tableaux. Les utilisateurs peuvent faire un zoom sur l’image choisie afin de découvrir les détails cachés et secrets artistiques qu’il est souvent impossible de voir dans une galerie conventionnelle. Dans le cas du tableau Les époux Arnofini de Jan Van Eyck (1434) par exemple, en zoomant sur le petit miroir rond sur le mur du fond, on peut apercevoir le reflet d’une scène remarquable qui va au-delà du point de vue de l’artiste. La collection des tableaux présentés comporte des chefs d’oeuvre de la National Gallery tels que La Vénus Rokeby de Velazquez et Whistlejacket de George Stubbs, et est classée à travers 8 thèmes – l’amour, l’identité, la lumière, la célébration, la découverte, la passion, la paix et le temps. Une description (disponible en anglais, français ou néerlandais) accompagne chaque tableau et renvoie à l’un des thèmes principaux. Les voyageurs peuvent également utiliser « Station Masters » pour envoyer à leurs amis avant leur départ une carte électronique représentant l’un de leurs tableaux favoris accompagnée d’un court message. L’utilisation de « Station Masters » est entièrement gratuite. Eurostar lance également en partenariat avec Google, le système de navigation « Explore l’Europe », une technologie de cartographie unique au monde. « Explore l’Europe » rassemble les spécificités de la cartographie Google Earth TM et un système de vue « en survol » des destinations clés d’Eurostar. L’utilisateur peut ainsi avoir une vue d’en haut, comme un oiseau, de la carte de l’Europe et plonger en 3 dimensions dans les centres de Londres, Paris, Bruxelles, Lille, Avignon, Disneyland Paris et Bourg Saint Maurice. Les voyageurs ont la possibilité de survoler les paysages, les routes et autoroutes, la cime des montagnes et même d’identifier leurs propres maisons. Deux écrans plasma LCD avec une technologie interactive sont mis à disposition. Land Design Studio et Studio Simple ont conçu ce projet pour les voyageurs d’Eurostar. L’utilisation d’« Explore l’Europe » est entièrement gratuite. Situées dans la salle d’embarquement d’Eurostar à St Pancras International dans un cadre unique et magnifiquement rénové de la gare, ces deux animations pourront être utilisées par les millions de voyageurs qui passent par St Pancras International chaque année. Un trafic qui ne cesse de croire : Eurostar enregistre en effet une croissance de 21,3% du nombre de ses voyageurs pour les mois de janvier à mars 2008 par rapport à la même époque en 2007.
*** FIN ***